(partie 1/2) Bonjour à tous,
Et tout d’abord merci à tous de nous avoir suivi. Il est temps de vous dévoiler nos nouvelles découvertes BIO !
Nous avons débuter le Dimanche 27/02 au Domaine de Verchant à Castelnau le Lez où Charlotte Senat organise un super OFF de vigneron en parallèle au parc des expositions de Montpellier de Millésime Bio. Cette dégustation à durée de 10h30 à 16h non stop avec 98 vins dégustés dans des conditions compliquées avec du bruit, peu d’espace, crachoir et vigneron  difficilement accessible. Il faut se mettre en mode guerrier pour rester concentrés et retranscrire sur le carnet  les sensations justes.
Cela nous a permis de goûter le nouveau millésime des vignerons avec qui nous travaillons déjà et d’essayer de découvrir d’autres pépites.
Cela n’engage que moi mais c’est un des  salons artisans  où l’on peut trouver au mètre carré le plus grand nombre de vigneron d’une exigence exemplaire bio certifié ou pas :
Elian Daros en Côte du Marmandais dont les vins vont revenir aux Agapes,
Jean Baptiste Senat en Minervois,
Mas Haut buis et Clos Maïa en terrasse du Larzac,
Foillard en Morgon,
Arena en Patrimonio,
Hauvette en Baux de Provence,
Plageoles en Gaillard,
Christine Dupuy en Madiran et en Pacherenc du Vic Bihl,
Jean Marc Larredya en Jurançon,
Thomas Pico à Chablis,
Gramenon en Vallée du Rhône,
Jonathan Pabiot à Pouilly Fumé,
Jacquesson et La vouette Sorbée en Champagne,
Et bien d’autres….
Il est temps de vous dévoiler les nouvelles pépites qui devraient rejoindre notre gamme …
Domaine d’Ouréa,
*domaine d’Ouréa
Adrien Roustan, passionné de vignes et de nature, reprend une partie du domaine de son grand père, Raymond Bertrand, puis fait l’acquisition de nouvelles parcelles en Vacqueyras et Gigondas. Il convertit le vignoble à la culture biologique et le baptise en 2010 « Domaine D’Ouréa » en hommage à sa plus haute parcelle de Gigondas situé à 520m sur le versant Sud des Dentelles de Montmirail.

 

*Adrien et son grand père

Nous avons sélectionné en vin rouge,
Le Tire Bouchon 2017, 
8,95€
Un vin de France. Pourquoi vin de France? Tout simplement parce que ce vin est composé de cépage grenache, cinsault, Carignan autorisé par le décret d’appellation et d’aramon, de counoise, d’oeillade qui eux ne sont plus autorisés ( et c’est bien dommage!!!) d’où la perte  de l’appellation .
Un vin nous offrant en bouche un jus de fruit floral pour adulte évoluant sur une belle texture plaisante.

Vacqueyras 2017,

18€
Un Vacqueyras complémentaire au domaine du Sang des Cailloux avec qui nous travaillons déjà. Il a un profil plus sensuel avec moins de puissance. Un aromatique suave et un touché de bouche délicat.

Gigondas 2017,
23€
Belle équilibre complémentaire. Un début de bouche sur la force et l’épice dû à la climatologie et qui est vite canalisé par cette notion de terroir en altitude rafraîchissante.
Fougue et sagesse sont au rendez vous …

Domaine Elian Da Ros 

 

Notre domaine est situé à Cocumont dans les Côtes du Marmandais sur la rive gauche de la Garonne. Mon père y cultivait des tomates, des céréales, du tabac et des vignes dont il apportait les raisins à la cave coopérative du village. Enfant je rêvais d’être vigneron et dès l’âge de 14 ans j’ai entamé des études de viticulture-œnologie. 1998 est mon premier millésime.  Les vignes sont en culture biologique depuis 2000 et en biodynamie depuis 2002.

Nous portons beaucoup d’attention au travail et au soin des vignes, car c’est la somme de petits détails pratiqués tout au long de l’année qui fera une grande différence qualitative à l’arrivée. En cave aussi, nous travaillons en douceur pour respecter le raisin mais surtout nous les accompagnons afin qu’ils expriment le terroir d’où ils viennent et le caractère unique de chaque millésime.


En vin rouge,
Le vin est une fête 2017,
10,95€
On peut le considérer comme un vin de soif du sud ouest tout en gardant du caractère puisque il est tout de même issus de cabernet franc, abouriou et merlot…

Abouriou 2016,
14€
Une très belle singularité avec beaucoup de vie en bouche . Il retranscrit à merveille sa partie argilo-calcaire tout en gardant sa personnalité aromatique.
Épuré , floral et caressant….

Chante coucou 2015,

19,95€
Derrière son côté obscur et ce millésime solaire, ce vin offre un belle lisibilité de son terroir. On peut ressentir en bouche cette dimension cristalline, son volume frais épicé et ses nuances amers salines.

Château Combel la Serre,
Le Château Combel-la-Serre est une propriété familiale qui se situe à 17 km de Cahors sur les plateaux de Cournou, à une altitude de 300 mètres. Il est dirigé par un père et son fils, Jean-Pierre et Julien llbert, qui s’efforcent à rechercher en permanence le fruit et la fraicheur dans leurs vins.
Depuis 2013, le vignoble est en conversion BIO (ECOCERT), témoignant la volonté d’une démarche respectueuse de la vigne et des terroirs.
Julien Ilbert, le fils, fait partie de cette nouvelle génération de vigneron qui incarne le renouveau de l’appellation Cahors avec des vins d’une rare gourmandise.

Pur Fruit du Causse 2017,

9,50€
Un fruit noir sanguin surfant sur une chair fine et élégante pour un Cahors.
Fin de dégustation au Domaine de Verchant vers 16h pour foncer à Biotop à Maugio à 15mn environ pour goûter une trentaine de vins.
Une centaine de vigneron bio mais beaucoup de déception donc pas de nouveauté dans ce OFF juste des confirmations de vignerons avec qui l’on travaille déjà. Cela nous a permis de goûter les nouveaux millésimes.
Parmi les vignerons exemplaires,Château Gombaude Guillot à pomerol,
La Colombière à Fronton,
Mathieu Cosse à Cahors,
Jean Philippe Padié à Calce (Roussillon)
Voilà les références qui sont sur de rentrer à notre paroisse et je vous tiendrai au courant pour d’autres pépites où nous attendons les prix pour être sur que le plaisir gomme l’investissement avant de les commander.
Juste un petit clin d’œil pour la bouteille coup de cœur, la médaille d’or à mes yeux : Morgon Côte de Py 2017 domaine Foillard,