Retour sur la fête des vins de Chablis

En ce dimanche 27 octobre, je n’ai pas manqué de me rendre à la Fête de vins de Chablis (89) pour goûter le millésime 2018 et prendre l’actualité sur les vendanges et le profil de ce millésime 2019.
Voila ce qui se dit…

Commençons par ce qui fâche… Les rendements…. ils sont en baisse par rapport à 2018 dû à la sécheresse et à la chaleur mais la satisfaction se tourne vers un équilibre des vins avec des ensembles plus frais tout en gardant un profil riche et une texture plus précise que 2018.

Je vous emmène avec moi pour vous présenter succinctement les vignerons et les cuvées qui ont attirés notre attention…

Domaine Gabrielle à Venoy

Deux curiosités chez ce vigneron attachant et méritant,

La cuvée Angélique, du prénom de sa sœur, vigneronne elle aussi sur l’appellation Châteaumeillant en Loire.
Le Pinot Noir de cette cuvée est complété avec 10% de César, que l’on trouve surtout à Irancy, qu’il va vendanger environ une dizaine de jours plus tard que son Pinot Noir.

Touché de bouche cristallin et épuré sur le fruit noir évoluant sur une belle mâche calcaire

La cuvée Prestige à 100% César avec 24 mois d’élevage en fût. Une vraie rareté.

Un bel élevage bien maîtrisé apportant de la complexité aromatique et une belle amplitude surfant sur des tanins domptés.

Domaine Nathalie et Gilles Fevre

Un Chablis 2018 sur la chair et le fruit

Un Fourchaume avec une texture fine et cristalline avec plus de précision et de raffinement que le Chablis

Ce Chablis vieilles vignes offre une pureté et une salinité supplémentaire par rapport au Fourchaume

Dû à sa situation de prédilection (jouxte les Preuses Grand cru), ce Vaulorent 2017 nous dévoile une densité et un socle charismatique digne d’un grand terroir.

D’une précision cristalline lumineuse épurée évoluant vers une verticalité racinaire profonde et stratifiée laissant apparaître un touché de bouche délicat agrémenté par un élevage maîtrisé lui apportant une complexité raffiné.
Un vrai coup de coeur❤

Domaine Oudin

Les deux sœurs réunies font la force du domaine présentant un Chablis village 2017 haute couture …

Les Serres

Un Chablis qui laisse apparaître une lisibilité de terroir précise évoluant vers un volume de bouche épicé, frais, soutenu par une mâche crayeuse humide. Beaucoup de charisme pour un simple village.

Sans oublier les premiers crus Vaugiraut 2018 et Vaucoupins 2018 mais pour moi pas en place donc je m’abstiendrai d’émettre un avis pour l’instant.

Domaine Pommier

J’ai passé un super moment avec Denis qui a pris le temps de déguster les vins à mes cotés malgré l’affluence des gens pour venir déguster. Toujours enrichissant pour moi.
Toute la gamme reste très homogène tout en respectant la singularité de chaque terroir.
Nous commençons avec….

Délicat et gourmand restant rafraîchissant malgré le millésime 2018 plutôt riche soutenu par un socle crayeux humide. Du haut niveau pour un Petit Chablis.

Le travail en Bio depuis quelques années donne à ce Chablis 2018 un profil plus cristallin que les millésimes précédent. La finale se caractérise par un volume épicé oriental.

“Croix aux Moines” vignes de 50 ans jouxtant le premier cru côtes  de Lechet.
Malgré une mise récente de ce 2018 provoquant une dissociation de l’élevage, du millésime et du terroir la bouche laisse apparaître un charisme racinaire coquillé salin.

Ce terroir à la classe, il s’impose par rapport au millésime. Un Côte de Lechet 2018 cristallin et épuré marqué noblement par un élevage générant une oxydoréduction minéral élégante et séveuse.

Synonyme de Beauroy, ce Troesmes 2017 débute sur un profil mûr sur le fruit jaune( abricot, pêche de vigne) papillonnant sur une texture enrobée, étirée par une fraîcheur minéral calcaire. Cette finale minérale existe grâce au travail de Denis et d’Isabelle pour préserver un sol vivant. Bravo pour cette évolution terrienne.

C’est pour moi le premier cru de sa gamme qui a eu la plus grande ascension depuis son passage en Bio. Ce Fourchaume 2017 offre une double personnalité à la fois confit( petit Manseng) et généreux mais aussi nacré et crayeux. Je pense qu’il n’a pas finit de nous étonner.

Un magnifique Bourgogne Pinot Noir 2018 construit par Denis et Isabelle avec un profil aromatique sur la griotte à l’eau de vie laissant apparaître une amplitude charnue, soutenue par un grain structurel et rafraîchissant. Bravo et on ne touche à rien Denis, s’il te plaît merci!!!

Domaine Jean Paul et Benoit Droin

Toujours très difficile d’accéder, c’est la rançon du succès…

Cristallin, pureté, salinité et coquillé. Oui je parle bien d’un Petit Chablis 2018… enfin plutôt d’un Grand Petit Chablis juste situé au dessus  du Grand Cru les Clos. On comprend mieux pourquoi.

Ce Montmains 2018 offre une générosité gourmande et épicé soulignée par une assise cristalline.

Une entrée en matière envoûtante de ce Montée de Tonnerre 2018 laissant apparaître un épicé frais suave dévoilant petit à petit son ADN qui se résumerait par race, élégance et pureté.

Ciselé et épuré pour ce Vaulorent 2018…Simple mais efficace pour les puristes…

Une riche densité exotique caractérise ce Grand Cru Valmur  2018 canalisé par une assise terrienne imposante. Ce n’est pas par hasard qu’on le surnomme le petit Clos.

Un volume frais donne les premières notes de ce Grand Cru Grenouilles 2018, nourri par un noyau aromatique juteux de fruit jaune se laissant porter par une élégante texture confortée par un socle salin nacré.

Ce Grand Cru les Clos 2018 restera à mes papilles la bouteille de cette fête des vins de Chablis. Elle est tout simplement impressionnante.
Une race élancé et séveuse vite cloisonné dans une largeur crayeuse humide transpercée par une énergie générant une verticalité cristalline et nacré. D’un grand charisme.

Crédit photo affiche 71ème édition Fête des Vins Chablis 2019

https://www.escale-chablis.fr/fete-des-vins-2019/