Les vins du Languedoc

Domaine des Deux Clefs,
Nous avons la chance de posséder plusieurs hectares de vignes centenaires et mettons toute notre énergie dans le travail de la vigne au service de son bien être et de la fertilité de nos sols .
Notre philosophie se fonde sur l’envie de travailler en harmonie avec la nature et de mettre en place une agronomie qui donne à la nature ce qu’il lui faut plutôt que de seulement chercher à obtenir.
Nous nous basons sur les pratiques biologiques et biodynamiques loin de tout ésotérisme.
Même si notre façon de travailler le vin s’inspire beaucoup des techniques utilisées en Bourgogne nous ne voulons pas perdre la spécificité des corbières . C’est pourquoi nos vins présentent une structure tout en finesse orientés sur la fraîcheur mais jamais sans négliger la concentration .
Domaine Ribiera,
Notre engagement est de conduire les vignes en agroécologie (agriculture bio certifiée par écocert mais aussi soin et recherche d’harmonie avec l’environnement) de conviction et d’élaborer avec humilité des vins les plus naturels possibles. Comme des vignerons libres.
 
Domaine Maxime Magnon,
Installé depuis plus de dix ans à son compte, Maxime Magnon a été influencé par l’école beaujolaise (macérations à froid, utilisation minimale du soufre). Il a su intelligemment garder le meilleur de cette approche pour définir un style aujourd’hui parfaitement en place, toujours caractérisé par sa grande digestibilité, doté d’une finesse de texture et d’une précision de saveurs remarquables. Ce style demeure unique en Corbières.
Clos maïa, terrasses du Larzac,
Géraldine Laval a repris en 2009 quelques parcelles de vignes d’altitude (350 à 400 mètres) dans les Terrasses du Larzac. Après une solide formation et de nombreux stages chez de grands vignerons français, elle s’attache à retrouver les équilibres naturels de la vigne pour produire des vins digestes, droits et fins, d’une précision et d’une maîtrise remarquables au bout de seulement huit années de labeur. Planté de vieux grenaches, de cinsault, de carignan, de syrah, de terret et de chenin , le domaine couvre à peine 5 ha. Nous sommes tombés sous le charme de cette production singulière et cohérente, emblématique de la nouvelle vague languedocienne.
Roc d’Anglade,
Rémy Pedreno du Roc d’Anglade, un des meilleurs vignerons du Languedoc.

Roc d’Anglade est un domaine repris il y a une dizaine d’années par Rémy Pedreno, un passionné passé chez René Rostaing (en Côte-Rôtie). Les 10 hectares de vignes sont plantées sur des terroirs argilo-siliceux sur marnes calcaires. Exposées plein nord, elles transmettent aux vins de Roc d’Anglade une grande fraîcheur, dans le plus pur respect du fruit. La production est extrêmement limitée. Roc d’Anglade applique les règles de l’agriculture biologique et ses vins sont certifiés.

Comme beaucoup de vins de la région, l’appellation (IGP  Pays du Gard) n’est que peu importante. Le vigneron est ainsi libre de faire ce qu’il veut, sans contrainte d’appellation. C’est surtout le terroir et le caractère du vinificateur qui sont transmis aux vins rouges, rosés et blancs du domaine, qui compte parmi les plus recherchés du Languedoc : Une extrême finesse, beaucoup de fraîcheur, un potentiel de garde conséquent… bref une immense personnalité.

Le Clos Marie 
Clos Marie, un des meilleurs domaines du Languedoc.
Le CLOS MARIE de Christophe Peyrus et Françoise Julien est peut-être le meilleur Pic Saint Loup (vin du Languedoc).

Géré en copropriété par les 2 vignerons, le domaine du Clos Marie (vignoble de 19 hectares) a été créé en 1995, et l’ascension a été fulgurante. Formé auprès des meilleurs vignerons, Christophe Peyrus a appris à connaître chaque parcelle de vigne, et expérimenté les meilleures méthodes de vinification, avec un seul but, réaliser de grands vins, en tirant le meilleur parti de ses différents terroirs, tous cultivés en biodynamie. Chaque cuvée avec sa personnalité propre, présentant tous les avantages des grands vins: agréables dès leur prime jeunesse, ils s’améliorent avec le temps pour le bonheur des plus patients.

Olivier Jullien, terrasses du Larzac,

Le vignoble est travaillé dans le respect de la nature ; le domaine était d’ailleurs auparavant certifié biologique, mais le propriétaire a souhaité arrêter afin de rester libre dans son travail. Le Mas Jullien possède un matériel vinicole de pointe mais Olivier Jullien ne l’utilise que lorsqu’il y est obligé, préférant l’homéopathie à l’utilisation excessive des techniques modernes.

Le domaine d’Olivier Jullien a longtemps fait figure d’oasis de qualité dans un océan de productivisme. Olivier Jullien fut en effet un des leaders qui a permis au Languedoc de renouer avec des vins haut de gamme.

LES_AGAPES_LANGUEDOC

Domaine Saint Sylvestre, terrasses du Larzac,

C’est auprès de son grand père que Vincent a appris à cultiver la vigne. “Mon grand-père m’a appris à faire de beaux raisins. Si la vigne va bien, elle donnera de beaux fruits, c’est comme une personne“. Il a ensuite été formé par les plus grands vignerons du Languedoc : au Mas Jullien  et au domaine de Montcalmès .

Vincent et Sophie travaillent dans le respect de l’environnement et pratiquent une agriculture raisonnée, des vendanges manuelles et de faibles rendements.
Un jeune domaine qui fait déjà beaucoup parler de lui et qui se fait une place au côté des plus grands noms du Languedoc.

Le Pas de l’Escalette, terrasses du Larzac,

Assemblage de grenache, carignan et syrah …
La biodiversité et le travail des sols permettent de produire des raisins en équilibre avec leur environnement.Le domaine est certifié en agriculture biologique et en voie d’obtention du label en biodynamie Biodyvin.
L’altitude, les sols argilo-calcaire profonds et drainants, le climat frais de ces vallées permettent de produire des vins d’une fraicheur et d’une tension fruitée très spécifique à ce terroir.
Mas Haut Buis, Terrasses du Larzac,
Son vignoble de quelque 14 hectares est composé d’une douzaine parcelles, dont une grande partie est âgée de plus de 70 ans et où le Grenache domine, accompagné par du Carignan et de la Syrah pour les cépages rouges et de la Roussanne et du Chardonnay pour les blancs. Les vignes, taillées très courtes, ne subissent aucun traitement chimique afin de respecter les sols, la nature, et l’authenticité du terroir. Les vendanges sont effectuées à la main.
Le terroir dont sont issus les vins du Mas Haut Buis est constitué essentiellement d’éboulis calcaires et marqué par des journées chaudes, des nuits froides et une pluviométrie non négligeable, autant d’atouts qui lui assurent de la fraîcheur et le préservent du stress hydrique. Dans la vigne comme dans la cave, Olivier Jeantet privilégie l’observation et les sensations plutôt que l’intervention et les marches à suivre. La vinification repose notamment sur l’utilisation des levures indigènes, des extractions tout en finesse et une recherche constante de la fraîcheur et de l’élégance.
Mas Bruguiere,
La philosophie du domaine est de se rapprocher au plus près de la matière première et de son terroir. C’est pour cela en partie qu’il a été fait le choix de la culture biologique.

«80 % du vin est fait sur le vignoble, une grande rigueur est donc particulièrement apportée à la vigne»

A la cave, nous sommes dans le même esprit et la même continuité, les raisins sont encuvés par gravité, durant les vinifications les extractions sont douces. Les élevages sont effectués dans de grands contenants  afin de préserver au mieux la matière première. Aucuns additifs œnologiques en cave, les doses de So2 sont minimisées.

Grâce à toutes ces attentions les vins affirment une vraie identité Pic Saint Loup et une personnalité propre au domaine. Les maîtres mots sont fruit fraîcheur et finesse.

Domaine de la Garance,

Pierre Quinonero du domaine de la Garance, un des meilleurs vignerons du Languedoc.

Les derniers millésimes sortent réellement du lot: pour preuve, une seconde étoile (sur trois possibles) octroyée en 2015 par le Guide RVF des Meilleurs Vins de France, qualifiant désormais le domaine (en biodepuis 2011, date du retour aux labours à cheval) de “très grand domaine“. Cette “promotion” est illustrée d’une pleine page de présentation de ce domaine en pleine ascension: “La renaissance du vignoble languedocien passe par des appelés de la vigne, de fortes têtes qui vivent leur métier de vigneron davantage comme un sacerdoce que comme une rente. Pierre Quinonero est certainement de ceux là. Petits moyens, débrouille, conviction, passion. (…) Petit domaine, peu de bouteilles, pas d'”entrée de gamme”, des goûts affirmés, parfois exigeants: ce sont des vins d’initiés”

Domaine Jean Baptiste Senat, terroir de Minervois,

ESPRIT DU VIN : Un vin de caractère, tout en fraicheur et en finesse

Au fur et à mesure des années le style de nos vins a évolué. Utilisant exclusivement des cépages à l’identité méditerranéenne affirmée, et mettant le Grenache au centre de nos vinifications, chaque cuvée a trouvé son style, mais l’écriture est globale et va dans un sens unique, celui de la buvabilité.

Peu interventionniste, Jean Baptiste aime les vins sans artifices. Il les compare souvent à une femme trop fardée, préférant le naturel d’une beauté moins superflue.

La recherche permanente de la maturité et de la fraicheur demande une précision et une concentration importante pendant les vendanges.

Domaine Saint Antonin,

A la vigne, les parcelles de Syrah et de Mourvèdre jouxtent les vieilles vignes de Carignan et de Grenache, cépages traditionnels de la région. Pour protéger ce sol fragile, nous réalisons un travail manuel important tout au long de l’année jusqu’aux vendanges où le raisin est récolté à la main. A la cave, notre quête qualitative continue. Nous vinifions le plus simplement du monde avec des extractions les plus douces possibles afin de mettre en avant le terroir.

Grâce aux fabuleux schistes de notre appellation et au travail rigoureux à la cave et à la vigne, nous produisons quatre vins authentiques qui reflètent ce magnifique terroir de Faugères. Depuis toujours, nous respectons la terre, les vignes, les hommes. Nous essayons de rechercher en permanence le juste équilibre et d’évoluer.

Domaine du Loup Blanc, terroir du Minervois,

Pour préserver la nature qui nous entoure, le bon sens et l’observation nous guident. Notre priorité est accordée à la vigne pour que la matière première soit de la plus haute qualité possible. Le vin de terroir est le produit de 3 éléments indissociables que sont le sol, le climat et le cépage. Pour faire parler ce terroir il est essentiel que les sols soient vivants.

Nous nous sommes logiquement orientés vers l’Agriculture Biologique et une vinification la plus naturelle possible. Les vendanges sont entièrement manuelles. A la vigne comme à la cave, aucun produit chimique de synthèse n’est utilisé et le désherbage est mécanique.

Domaine du Nouveau Monde,

Aujourd’hui, Anne-Laure (œnologue) et Sébastien (ancien restaurateur), forts de l’expérience vigneronne des aïeuls de la famille, travaillent leur vignoble de 20 hectares dans la logique paysanne.
Conscients de ce que la terre et la nature apportent, ils veulent avant tout faire des vins fidèles à leurs terroirs, simplement et avec passion.
Domaine d’Eriane, terroir des Cévennes,
Clodéric Prade est un fervent défenseur de la viticulture bio et de l’agroforesterie qui consiste à associer culture et arbres sur une même parcelle agricole : une centaine d’arbres vient d’être plantée au milieu de ses vignes, l’objectif étant d’en doubler le chiffre l’an prochain (fruitiers, bois d’œuvre et fixateurs d’azote). Le domaine souhaite également passer en biodynamie avec l’intégration dans les vignes d’un troupeau de moutons “qui sont de formidables machines : ils désherbent par devant et produisent de l’engrais par derrière”. Certes plus contraignante, l’agriculture biodynamique permet une cohabitation de l’animal et du végétal en garantissant la santé du sol et des plantes pour procurer une alimentation saine aux animaux et aux hommes.
Domaine des 2 ânes,

Le Domaine des Deux Ânes est idéalement situé dans les  Corbières Maritimes qui fournissent au vignoble toutes les entrées maritimes nécessaires à sa lente maturation.

Magali et Dominique Terrier se sont installés là, après de nombreuses expériences dans le Jura, le Mâconnais  et le Beaujolais, au début des années 2000. En quelques années, ils ont fait du Domaine des 2 Ânes, une référence incontournable en Corbières.

Le vignoble du Domaine des Deux Ânes est conduit en agriculture biodynamique. Un soin très minutieux est apporté à la taille et à l’ébourgeonnage afin d’obtenir des rendements modérés et permettre  à la plante de résister aux sécheresses répétées. Le vent joue ici plus qu’ailleurs un rôle prépondérant dans la culture de la vigne. Il assèche et évite les maladies cryptogamiques.

Le travail de cave est peu interventionniste, il permet aux  vins du Domaine des 2 Ânes d’exprimer au mieux ce terroir si particulier des  Corbières Maritimes. Pour l’anecdote, il n’y a pas que 2 Ânes au Domaine!

Domaine de Cressance, terroir des Cévennes,

Le Domaine de Cressance est né en 2003 d’un vignoble de 16 hectares d’un seul tenant et de l’association de trois passionnés du vin.

Sa géologie variée et son encépagement multiple et original permettent rapidement à l’équipe du domaine de pouvoir se fixer un objectif qualitatif : transformer des raisins à maturité en vin de qualité par un travail majoritairement manuel et artisanal (ébourgeonnage, écimage, vendange).

Mais c’est sur le terrain et sur la base d’un savoir-faire traditionnel complété d’observations et d’analyses de la vigne, que les vins commencent à se façonner. Ainsi, le Domaine de Cressance propose aujourd’hui, grâce à sa situation géographique, ses sols, sa vigne et ses hommes, des vins originaux et de caractère biologique.