Les vins du Maconnais

En pouilly fuissé et Saint Veran nous travaillons avec deux excellents domaines :
Domaine Jacques Saumaize,
Pour résumer la philosophie du domaine”Tous les travaux de la vigne sont effectués dans le respect de la plante et du sol et s’exécutent le plus souvent manuellement” . Des vins de plus en  plus précis d’année en année.
Le domaine Barraud,
Encore un domaine exigeant, comme vous pouvez me lire”Cultivées de façon artisanale, en s’inspirant des techniques de l’agriculture biologique, les vignes du domaine sont travaillées avec soin. Leur taille en guyot-poussard permet de respecter les flux de sève de la plante.
Afin de respecter le vignoble et le sol, les traitements effectués sont uniquement à base de soufre et de sulfate de cuivre. Dans les vieilles vignes comme dans les plus récentes, les travaux sont effectués sans mécanisation.
Pour obtenir un raisin le plus entier et le plus sain possible, les vendanges sont elles aussi pratiquées manuellement, limitant ainsi l’oxydation.”
Trois autres domaines que l’on ne présente plus du à leur notoriété :
Domaine Guillot Broux, 

“Le domaine est contrôlé et certifié en agriculture bio depuis 1991 cela se traduit  par l’emploi d’engrais verts, la lutte naturelle contre les parasites, les labours et l’emploi de produits de traitements non polluants (produits constitués de molécules actives stables).

Le respect de la vie microbienne des sols permet à la vigne, grâce à ses micro-organismes, d’aller puiser au bout des racines tous les éléments nécessaires et indispensables à son bon équilibre. Cette notion est fondamentale pour obtenir ce que l’on appelle un vin de terroir.”

Un bon vin se fait à la vigne et non au chai.“ Emmanuel Guillot Broux

Les Héritiers du Comte Lafon,
Macon, Saint Veran et vire clessé précis et épurés.
Viticulture biodynamique

Domaine Guillemot Michel
Viré Clessé en biodynamie Cette démarche découle avant tout d’une volonté de travailler tout en respectant notre environnement et celui de la vigne, en ayant recours à des pratiques en harmonie avec la plante afin d’encourager sa vitalité. Elle valorise au mieux les influences qualitatives du sol et du climat sur les vins.

Il est en effet important de recentrer la vigne par rapport à son environnement terrestre et cosmique, afin de produire un vin de terroir, et non pas un pur produit de la technologie, tel qu’on en voit de plus en plus massivement apparaître sur le marché.