Marc Ragaine

Brief info

Gérant de l’entreprise Les Agapes
Sommelier à la Tour d’Argent (Paris - 1990-1995).
Reprise d’activité de la Cave (créée par son papa en 1989 - reprise en 1999).
Reprise d’une cave familiale.
Concours 2003 : meilleur caviste indépendant du monde à Bordeaux.
Meilleur jeune sommelier Paris et Île-de-France.
3ème meilleur sommelier de France.

Marc Ragaine saura vous conseiller ce qui vous convient le mieux parmi ses 1200 références. Choix judicieux de subtils nectars, verrerie et nombreuses idées de cadeaux. Votre hôte vous propose également des cours de dégustation à domicile, de 1 à 8 personnes maximum, sur Auxerre et ses environs.

Entrevue avec Marc Ragaine

Quel est votre parcours professionnel ?
MARC : Gérant de l’entreprise Les Agapes
Sommelier à la Tour d’Argent (paris) (1990 1995)
Reprise d’activité de la Cave (créée par son papa en 1989 – reprise en 1999)
Reprise d’une cave familiale
Concours 2003 : meilleur caviste indépendant du monde à Bordeaux
Meilleur jeune sommelier Paris et Ile de France
3eme meilleur sommelier de France

D’où vous est venue l’envie d’exercer ce métier ?
Par passion devoir apprendre, apprendre à aimer le vin « riche en couleur ».

Quelles les qualités/philosophie nécessaires pour exercer votre profession ?
Etre à l’écoute pour comprendre ce que souhaite notre client en lui posant plusieurs questions « Madame Monsieur c’est ça qui vous faut par rapport à ce que vous m’avez dit ».

Le client repart toujours avec le vin en rapport à son souhait et son besoin, un contexte et son budget. S’il ne trouve pas son bonheur nous préférons qu’il reparte sans avoir effectué d’achat.

En quoi votre profession est-elle technique ?
Comprendre ce que souhaite le client, c’est la partie la plus technique de notre mission. En effet il faut mettre les bonnes caractéristiques en face de mot qui ne sont pas toujours bien employés. Il faut arriver à comprendre quel ressenti à notre client afin de pouvoir l’orienter au mieux par rapport à ses expériences. Traduire des sensations par des mots pour trouver le bon vin.

Il faut aussi avoir une mémoire organoleptique et une justesse, une sensibilité.

Le ressenti enfin est essentiel, le vin procure des vibrations, une résonnance. Le vin nous parle et nous devons le comprendre pour pouvoir faire plaisir à notre client.

Peut-on devenir caviste sans formation préalable ?
Oui, mais cela demande beaucoup de travail et de temps.

Faut-il détenir une licence pour vendre du vin ?
Non – car pas le service – vente à emporter.

Quel est le rôle du caviste aujourd’hui face à l’hyper commercialisation du vin aujourd’hui + conseil sur internet ?
Je n’achète pas pour acheter une appellation, la philosophie des Agapes est simple tout ce qui est proposé à la vente a été au préalable gouté.

L’équilibre + L’identité + L’investissent détermine la sélection ou non du flocon.

La sélection se fait naturellement

Une équipe de combien de personnes ? Rôles de chacun ?
Nous sommes une équipe à taille humaine, familiale on peut dire. C’est la philosophie de la Maison et nous souhaitons que le rapport humain reste une priorité dans notre échange entre nous et avec le client. Nous nous attachons à conseiller chaque personne qui ouvre la porte, de l’écouter et de comprendre ses attentes.

Notre osmose et notre synergie fait notre force.

Combien de références aux Agapes ?
1200 références de vins dont 80% qui représente notre « noyau dur » (qui ne change pratiquement pas), les 20% autres pourcents sont issus des dégustations qui sont réalisées tout au long de l’année en cave ou foire en France.

La vente sur Internet substitue des Cavistes ?
Internet à un côté Pratique mais ne remplacera jamais le conseil de votre caviste.